LOGICIEL PERFECTIONNÉ


A Silicon Valley Approach to Vehicle SoftwareEin Silicon Valley-Ansatz für Fahrzeug-Software

L'un des plus grands avantages du lancement d'une entreprise automobile révolutionnaire au cœur de la Silicon Valley est l'accès immédiat à l'élite des ingénieurs informatiques de l'industrie. Le logiciel perfectionné (appelé « micrologiciel ») du Roadster Tesla est développé avec une grande attention accordée à l'innovation. Chaque kilomètre parcouru par les Roadsters nous permet de mieux perfectionner le mécanisme des systèmes intégrés au Roadster.

Le Roadster utilise plusieurs processeurs pour contrôler des fonctions que le conducteur tient souvent pour acquises, allant de la gestion de la tension de batterie et de la commande du moteur aux diagnostics, aux dispositifs de verrouillage des portières et à l'interaction avec l'écran tactile. Plusieurs systèmes d'exploitation et langages de programmation différents sont utilisés pour optimiser le rendement de chaque processeur et lui permettre d'exécuter sa tache. Les processeurs travaillent en synergie pour contrôler l'état de toutes les composantes du véhicule et partager les informations afin de coordonner l'action et réagir aux conditions externes.

DEVELOPPEMENT EN INTERNE

Le micrologiciel du Roadster est développé par une équipe d'ingénieurs logiciels au siège de Tesla. Cette équipe réduite et complice est à même d'adopter une approche agile et efficace de la conception du logiciel. Notre équipe développe en trois heures des mises à jours que d'autres constructeurs mettent trois mois à réaliser à cause de négociations fastidieuses. Tesla peut continuellement améliorer les fonctions des Roadsters sur la route, et elle le fait lors de chaque révision. Que ce soit au centre de maintenance ou sur le terrain, un technicien de maintenance Tesla procède à la mise à jour du micrologiciel en connectant le véhicule à un ordinateur. Dans certains cas, l'équipe a mis au point des solutions logicielles pour résoudre des problèmes matériels causés par des fournisseurs externes. Cette ingéniosité offre une expérience unique au propriétaire d'un Roadster ; si Tesla propose des lignes de code neuves et plus élégantes, le propriétaire peut en bénéficier, quel que soit l'âge de son véhicule.

SYSTÈME DE GESTION DU VÉHICULE

Le système de gestion du véhicule s'apparente à chef d’orchestre: il active des fonctions dont le conducteur n'est vraiment conscient qu'une fois au volant. Il gère le système de sécurité, ouvre les portières, communique les alertes (« attachez votre ceinture », « porte entrouverte », etc.), gère le PIN du propriétaire et active le Mode Valet.

Le système de gestion du véhicule compile les informations provenant de plusieurs autres processeurs, afin de coordonner les actions nécessaires à la conduite. Lorsque la clé est dans le contact, le système de gestion du véhicule active l'écran tactile. Lorsque le véhicule est mis en marche, le système de gestion prépare la voiture à prendre la route en indiquant aux autres processeurs d'exécuter leurs fonctions. Le système estime l'autonomie disponible et prépare le module de transmission électrique à transférer l'énergie au moteur à partir de la batterie. Le système de gestion du véhicule gère les modes de conduite (performance, standard, autonomie) et travaille avec le processeur de la batterie pour des recharges et des décharges appropriées. Il estime l'autonomie idéale et réelle en utilisant un algorithme complexe qui prend en compte l'âge, la capacité, le style de conduite et le taux de consommation d'énergie de la batterie.

BATTERIE ET SYSTÈMES DE RECHARGE

Les processeurs de la batterie contrôlent la température et la tension à l'intérieur du pack de batteries grâce à plus de 100 capteurs distincts. Lorsque certaines températures sont atteintes, le processeur active le chauffage ou le refroidissement. Si le processeur détecte une surcharge de courant, un tonneau ou un impact, il déconnecte la batterie du reste de la voiture afin d'isoler tout danger potentiel lié à la haute tension.

Le processeur du module de transmission électrique gère la recharge. Lorsque la trappe de recharge est ouverte, les systèmes de recharge s’actionnent et se coordonnent avec le système de gestion du véhicule. La transmission électrique reçoit la commande d'envoi du courant à l'anneau de lumière situé dans la trappe de recharge et les voyants blancs s'allument. Lorsque le conducteur attache le connecteur et branche l'interrupteur en position fermé, les lumières virent au bleu. Dès que le connecteur est attaché, le processeur de la transmission électrique détecte le courant mural disponible et le système de gestion du véhicule contrôle si le conducteur a programmé des préférences de recharge pour cet emplacement.

Lorsque la voiture détermine le niveau de courant à utiliser, les contacteurs situés entre le moteur et la batterie commencent à se fermer en émettant une série de clics sonores. Cette fonction permet d'éviter que la haute tension du mur ne soit transférée à la batterie jusqu'à ce que chaque connexion soit convenablement branchée. Le processeur de la batterie, de la transmission électrique et le système de gestion du véhicule travaillent ensemble pour faire clignoter les voyants de l'anneau lumineux ; si la batterie est vide, les lumières clignotent rapidement. Pendant la recharge de la batterie, la fréquence des clignotements diminue. Lorsque la batterie est complètement rechargée, les lumières virent au vert.

Les processeurs de la batterie aident à préserver la vie de celle-ci au cas où la voiture reste branchée pendant des périodes prolongées. Ils effectuent cette tâche en contrôlant l'état de la recharge toutes les 24 heures ou en complétant la recharge de la batterie en cas de besoin, afin de maintenir un état de recharge stable.

COMMANDE DU COUPLE

Le processeur de la transmission électrique contrôle également le Roadster lors de la conduite. Le processeur contrôle la pédale d'accélérateur et exploite les informations pour commander la transmission du courant au moteur. Pour s'assurer que le couple généré convient à l'état des autres composantes du véhicule, plusieurs autres processeurs externes à la transmission électrique contrôlent l'état de la voiture et envoient des requêtes externes au module de transmission électrique. Par exemple, si le processeur de la batterie et le système de gestion du véhicule détectent que la batterie est pleine, le couple de régénération est réduit ; si le processeur du module de transmission électrique détecte que le moteur a dépassé la température idéale, le courant fourni au moteur est réduit.

TÉLÉDIAGNOSTIQUES

Grâce au micrologiciel, posséder un Roadster présente un avantage supplémentaire : Tesla peut diagnostiquer le fonctionnement d'une voiture à distance. Si un propriétaire estime que son véhicule a un problème, le télédiagnostique permet aux mécaniciens Tesla de détecter le problème et de proposer une solution sans avoir un accès direct à la voiture.

Le micrologiciel pour Roadster contient un système qui permet à la voiture de communiquer avec le siège de Tesla Motors, si le client le décide. Dans les cas où le client choisit cette option, l'équipe du micrologiciel exploite les informations transmises à Tesla pour alerter le propriétaire d'un problème en suspens. Par ailleurs, l'équipe peut améliorer constamment le micrologiciel du Roadster. La surveillance du système peut ne pas être disponible dans toutes les zones et est sujette au changement ou à l’interruption sans préavis.